Louis Fontinelle et sa faïencerie


Louis Fontinelle (1927-1964) était faïencier et céramiste. Son travail acharné, jalonné de revers et de réussites, a été marqué par les événements du 20e siècle.

Louis Fontinelle s’installe à Marines en 1927 où il ouvre son troisième atelier de céramique, celui par lequel il entrera dans la postérité. En effet, c’est à partir de cette date qu’il produira ses principales créations artistiques, notamment les craquelés. Une spécialité qu’il exercera durant 4 ou 5 ans.

Fontinelle a la particularité d’être à la fois celui qui dessine et celui qui produit. En dépit de capacités de production modestes, il compte  parmi ses clients : le Bon Marché, le B.H.V., la Samaritaine, les Nouvelles Galeries, les Galeries Lafayette, les Magasins du Louvre, comme le montre l’un de ses échéanciers de 1928.

Outre les particuliers de toute la France qui lui commandent des pièces, il exporte une partie de sa production en Angleterre et en Amérique du Sud. Ses affaires prospèrent et rien ne semble pouvoir contraindre sa frénésie créatrice. Mais, le crack de 1929 et les années de crise économique viennent freiner la consommation, et les craquelés ne font plus recette.

Durant les années 30, Fontinelle réalise des vases. Soucieux de maîtriser sa production de A à Z, il exécute lui-même les motifs ornementaux avec l’aide d’un décorateur nommé Roulet.
Avec l’esthétique "Art Déco", la botanique est traitée géométriquement. Fontinelle, quant à lui, reprend ce répertoire floral mais de manière naturaliste.

Tout en continuant sa production à Marines, Fontinelle monte un atelier de « faïences artistiques et de porcelaines » en 1940, à Mons, en Belgique, avec Antoine Dubois.

A la Libération, il a 60 ans. Il part s’installer à Grand-Longueron, à côté de Joigny, où il travaillera jusqu’à sa mort, en 1964.

La faïencerie de Marines est reprise par son fils où il poursuivra jusqu’en 1971 la production des sujets de son père et des modèles au goût du jour, tels que boîtes à épices, pieds de lampe, vendus par des grossistes en Angleterre et dans les manifestations commerciales comme la Foire de Paris.

La mode des craquelés

Les craquelés forment un bestiaire charmant et plein d’humour qui décore les étagères des salles à manger. D’une grande sobriété, en réaction à l’abondance décorative et à la polychromie en usage précédemment, ce sont des pièces recouvertes d’un émail monochrome transparent blanc, légèrement beige ou de couleur claire.

Les craquelures résultent ordinairement d’un défaut de façonnage ou de cuisson. Mais dans les années 20, dans un but esthétique, les fendillements sont obtenus par choc thermique, en plongeant les pièces dans l’eau froide dès leur sortie du four. On ressuscite ainsi le « truité », technique chinoise du XIIe siècle des craquelés en écaille de poisson.

Collection Fontinelle

Issue d’un don de Madame Masse-Fontinelle, petite fille du célèbre faïencier, la collection Fontinelle propose une vue d’ensemble du travail de l’artiste. Ses 52 pièces et nombreux documents annexes sont exposés et visibles à l’Office de Tourisme du Val de Viosne, aux horaires d’ouverture.

Remerciements

Nous remercions vivement Mme Masse Fontinelle, petite-fille et fille des deux céramistes, d’avoir bien voulu nous communiquer les précieux renseignements et documents qui ont nourri cet historique.

La commune lui est aussi très reconnaissante d’avoir fait généreusement don d’un ensemble de pièces remarquables provenant de la faïencerie familiale, qui sont actuellement exposés à l’Office de Tourisme du Val de Viosne.

La collection Fontinelle en images

La collection Fontinelle en images 1 La collection Fontinelle en images 2 La collection Fontinelle en images 3 La collection Fontinelle en images 4 La collection Fontinelle en images 5 La collection Fontinelle en images 6 La collection Fontinelle en images 7 La collection Fontinelle en images 8 La collection Fontinelle en images 9

NEWSLETTER

Pour suivre l'actualité de Marines, inscrivez-vous à la newsletter. Entrez votre adresse email.

NOUS CONTACTER

Mairie
Place du Maréchal Leclerc
95640 Marines Tél. 01 30 39 70 21 - Fax 01 30 39 96 60
Courriel : accueil@mairie-marines.org

Horaires d'ouverture
lundi, mercredi, vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h,
mardi : de 13h30 à 18h30,
jeudi : de 13h30 à 17h, samedi : de 9h à 12h